Accueil du site > plante et végétal > jardins botaniques > Saint Antoine l’Abbaye

Saint Antoine l’Abbaye

Le Jardin médéval

Soumis au rythme des saisons, le jardin de Saint-Antoine implanté dans la cour des Écuries de l’Abbaye est une illustration du jardin monastique.Au Moyen Age, les jardins environnent les édifices claustraux et accueillent les essences végétales nécessaires à l’alimentation comme à la pharmacopée des religieux.

Les plantes présentées ici sont alors utilisées par les Hospitaliers de Saint-Antoine pour la confection des onguents, emplâtres et décoctions, à base de vin, de miel ou de farine d’orge, destinés aux malades atteints du mal des Ardents selon les traités d’herboristes, les herbiers de botanistes ou les recettes d’apothicaires rédigés entre le XVème siècle et le XVIIIème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Si la visite du jardin de Saint Antoine ne mérite pas le détours, sa visite est un accompagnement de la remarquable exposition attenant sur les parfums :

 
Jardins des cloîtres, jardins des princes...

Cette exposition propose une nouvelle approche de l’image et met en scène les débuts de la pharmacopée quand le parfum était également remède. En deux espaces très différents, cette exposition propose de découvrir d’une manière ludique une re-création des eaux parfumées du Moyen Age au XIXème siècle. Impressions grand format, projections, images fixes, images animées, documents sonores, diffusion de parfums déclenchent un intérêt particulier, des sensations nouvelles. Le nez est au paradis ...

Scénographie : Arielle Picaud, directrice artistique aux Editions du Garde-Temps
Direction artistique de l’exposition : Alain Vandenbrouck.
Commissariat de l’exposition : Annick Le Guerer, anthropologue, spécialiste du parfum.Re- création des parfums : Daniela Andrier (Givaudan) - Dominique Ropion (IFF)

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL